„L’Europe de l’esprit“ en ligne: nouvelle exposition virtuelle sur les frères Humboldt

Journal de botanique Alexander von Humboldt et Aimé Bonpland, 1799-1804, © Paris, Muséum national d'Histoire naturelle
Journal de botanique d’Alexander von Humboldt et Aimé Bonpland, 1799-1804, © Paris, Muséum national d’Histoire naturelle

Illustration des valeurs communes unissant la France et le monde germanique

L’exposition virtuelle Les frères Humboldt, l’Europe de l’esprit fait suite à l’exposition in situ réalisée à l’Observatoire de Paris en 2014, sur une idée originale de Monique Canto-Sperber et Marc Fumaroli et sous le commissariat de Bénédicte Savoy et David Blankenstein.

Pourquoi choisir Alexandre et Guillaume de Humboldt ?

Les frères Humboldt illustrent les valeurs communes qui unissent la France et le monde germanique par-delà les remous de l’Histoire : la fascination pour l’Antiquité, l’apologie du rationalisme, l’universalisme. Faire revivre, au travers de ces deux frères, l’effervescence intellectuelle d’une époque où tout est possible, montrer leur capacité d’innover, leur engagement, leur ouverture au monde, telle est l’ambition de cette toute première exposition à leur être consacrée, la première aussi qui soit organisée par l’Université de recherche Paris Sciences et Lettres.

L’exposition se focalise sur la pensée, les voyages, les émotions esthétiques et scientifiques des frères Humboldt et invite les visiteurs à découvrir différents sujets : expéditions, révolution et régéneration, savoirs partagés, fondations et patrimoine.

Les commissaires expliquent :

Les frères Guillaume (1767-1835) et Alexandre de Humboldt (1769-1859) appartiennent à la génération qui eut 20 ans en 1789. Originaires de Berlin, cosmopolites, polyglottes, ils vivent en citoyens du monde à Londres, Rome, Paris et Vienne. Ils côtoient les plus grands esprits de leur temps : Goethe, Mme de Staël, Mme Récamier, Chateaubriand, Arago, Gay-Lussac, Schiller.

Ils sont la plus pure incarnation de l’esprit nouveau qui souffle alors sur l’ancien continent : la formidable mobilité sociale et géographique, le bouleversement des catégories mentales et de la sensibilité, l’espoir d’un monde ouvert.

Leur postérité, présente dans l’histoire des sciences humaines, l’anthropologie, la géographie, les sciences de l’Antiquité ou la linguistique, est immense. Ni la formation de l’Allemagne moderne, ni la construction de la Grèce des philhellènes ou des philologues, ni la réalité moderne des musées et de l’université, ni la mise en place d’un réseau scientifique européen dense , cette République des Lettres au cœur de l’histoire européenne, ne s’expliqueraient sans leur action. Plus

Les panneaux de l’exposition sont actuellement visibles au centre Sarrailh, 39 avenue Georges Bernanos, dans le cadre d’un partenariat entre PSL et le CROUS de Paris.

Commissariat de l’exposition in situ

Bénédicte Savoy, Professeure d’histoire de l’art à Berlin
David Blankenstein, diplômé en histoire de l’art et en muséologie

Organisateurs de l’exposition

Paris Sciences et Lettres Research University (PSL), en partenariat avec le Labex TransferS.

L’exposition virtuelle

Tobias Kraft

Tobias Kraft ++ Redaktionsleitung avhumboldt.de (früher Humboldt im Netz) seit 2001 sowie Mitglied im Editorial Board des Open Access Journals HiN - Internationale Zeitschrift für Humboldt-Studien seit 2002 ++ Studium der Romanistik, Germanistik, Medienwissenschaft und Geschichte an der Universität Bonn und an der Universität Potsdam ++ 2008-2013 Promotion zu Alexander von Humboldt am Lehrstuhl für französisch- und spanischsprachige Literatur (Prof. Dr. Ottmar Ette), Institut für Romanistik, Universität Potsdam ++ seit Januar 2015 Arbeitsstellenleiter im Langzeitvorhaben "Alexander von Humboldt auf Reisen – Wissenschaft aus der Bewegung" (AvH-R) an der Berlin-Brandenburgischen Akademie der Wissenschaften

Kommentar verfassen

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.